Sélectionner une page

‐ remplacer un plat si vous estimez que celui qui vous a été proposé n’est pas frais, ou pas suffisamment chaud… Vous pouvez, bien sûr, exiger la même chose pour le vin, notamment s’il est “bouchonné”. En revanche, si un plat commandé ne vous convient pas, pour une question de goût, le restaurateur est libre de le reprendre ou non et de vous servir un autre plat. S’il vous oppose un refus, vous serez tenu néanmoins de payer la note ;
‐ servir des plats tels qu’ils sont désignés à la carte ou au menu : pas de limande sole servie pour de la sole, ni du surimi au crabe pour du véritable crabe… ;
‐ vous rembourser les frais de teinturier si vous êtes victime d’un incident de service ;
‐ vous dédommager si vous avez été victime d’un problème quelconque par suite d’une négligence ou d’une faute du restaurateur ou de l’un de ses employés ;
‐ en cas de vol, par exemple, mais seulement si vous aviez confié vos vêtements au vestiaire de l’établissement, le restaurateur devra vous indemniser.
En cas d’anomalie grave –intoxication alimentaire notamment– contactez immédiatement la direction départementale de la protection des populations (DDPP) ou direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDSCPP) en préfecture.
Ce service vérifie le respect des réglementations par les établissements de restauration.

Pin It on Pinterest

Vous avez le choix

Si vous avez apprécié les informations contenues sur cette page, alors vous pouvez la partager à vos amis, famille, ... C'est totalement gratuit, et cela leur fera plaisir.